Camping Isis en Cévennes
Camping Isis en Cévennes : Français Camping Isis en Cévennes : Anglais Camping Isis en Cévennes : Allemand Camping Isis en Cévennes : Hollandais Camping Isis en Cévennes : Danois Camping Isis en Cévennes : Italien
Accueil > Français > Le domaine > Hydroélectricité-énergies renouvelables     Réduire l'entête Afficher l'entête
Image de fond
Loading... Réduire Lire la suite

Hydroélectricité-énergies renouvelables Hydroélectricité-énergies renouvelables

  • La centrale du camping Isis en Cevennes

Construite à la fin du XIXe siècle pour produire l’énergie des manufactures de textille gangeoises notre petite centrale hydroélectrique d’une puissance de 320kW diffuse aujourd’hui, sur le réseau national, cette formidable électricité.
Son canal, de plus d’un km, longe le camping pour le plus grand plaisir des pêcheurs en herbe des grands sportifs et des promeneurs.

Réduire Lire la suite

Le Barrage pres du Camping Isis en Cevennes

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES : priorité de l’Europe

  • DES TECHNIQUES FIABLES, DURABLES ET EPROUVEES En France, depuis plus de 100 ans, la force de l’eau produit de l’éléctricité. Depuis l’invention de la turbine hydraulique, la téchnique hydro-éléctrique s’est sans cesse améliorée et modernisée.

L’expérience acquise en matière de génie civil (barrages, biefs et bâtiments), de matériel (turbines et alternateurs) et des innovations techniques constantes permettent ainsi de réaliser des équipements durables, efficaces et performants, dans le respect de l’environnement.

  • UNE PRODUCTION DÉCENTRALISÉE DANS LA FRANCE ENTIERE Les quelques 2 000 centrales françaises privées produisent plus de 5 milliard de kWh par an. L’hydroélectricité représente près de 1/5ème de l’électricité produite dans le monde, ce qui en fait la première source d’énergie renouvelable.

la centrale hydrau electrique du camping Isis en Cevennes

  • UNE CONTRIBUTION MAJEURE À LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT Un air pur par la force de l’eau, de l’électricité par l’énergie hydraulique :
    • sans produire de pollution (pas de dioxyde de soufre, pas de dioxyde d’azote, pas de cendres ni de particules) ;
    • sans créer d’effet de serre (pas de rejet de gaz carbonique) ;
    • sans épuiser les ressources fossiles naturelles de la planète (gaz, charbon, pétrole)
    • ne consomme pas d’eau
    • l’énergie hydro-électrique est une source d’énergie électrique continuellement renouvelable
    • les petites centrales hydro-électriques ne modifient ni la qualité, ni la ressource, ni le régime de l’eau
    • l’énergie hydro-électrique est économiquement très compétitive : ses coûts en combustible sont nuls et ses coûts de fonctionnement sont faibles
    • Les centrales hydro-électriques ont une durée de vie longue. Bon nombre d’entre elles sont en activité depuis plus d’un demi-siècle et fonctionnent toujours efficacement.
  • ÉNERGIES RENOUVELABLES VERSUS ÉNERGIES FOSSILES
    Une source d’énergie est dite renouvelable si le fait de l’utiliser ne limite pas son utilisation future. Compte tenu de la consommation actuelle, les réserves mondiales prouvées d’énergies fossiles s’élèveraient à :
    • 228 ans de charbon
    • 66 ans de gaz naturel
    • 60 ans d’uranium -**45 ans de pétrole.
    • Pour le soleil et ses dérivés, le vent et le cycle de l’eau, les estimations sont d’environ 6 milliards d’années.
      • Le solaire : c’est la lumière du jour que l’on transforme en électricité. ; cette énergie, captée par la terre, en une heure, suffirait à couvrir la totalité des besoins en énergie de la planète pendant un an !
        (Pour couvrir la consommation d’une famille, 20 à 30 m² de toiture orientée au Sud suffisent.)

Que doit-on développer pour préserver la planète ?
Parallèlement, les énergies renouvelables sont une réponse à une bonne politique d’aménagement du territoire et de développement durable :

    • Elles participent à la sécurité d’approvisionnement et à l’indépendance énergétique
    • Disséminées sur tout le territoire, elles évitent également les lignes à très haute tension
    • Elles impliquent des investissements importants qui ne peuvent s’inscrire que dans la durée
    • Elles sont particulièrement créatrices d’emplois.
  • ÉNERGIES RENOUVELABLES VERSUS ÉNERGIE NUCLEAIRE La France dispose d’installations nucléaires particulièrement sûres. Mais que faire des déchets pendant les 20.000 (vingt mille) ans de leur durée de vie ? Où, comment, et à quel prix les conserver et les éliminer ? A quel coût évaluer le démantèlement inéluctable des installations nucléaires ?

Source textuelle : La Fédération des producteurs indépendants d’électricité AEF dont nous sommes partenaires.

Ici : 10 yukas*